Astrocube (séance 3)

Toit Astro Cube Fini

AstroCube et rail de toit

Les murs de l’AstroCube sont construits depuis la semaine dernière (séance 2). La météo est un peu plus clémente aujourd’hui pour envisager de poursuivre les travaux extérieurs. L’objectif est de supprimer la bâche provisoire couvrant l’AstroCube en ajoutant un toit roulant sur rail.

Août 2014,

La position des plots béton est à étudier

Il s’agit de définir avec précision la position des plots qui seront des fondations pour les montants verticaux supportant les rails : bien en face de l’AstroCube.

Il faut trouver la position exacte dans le prolongement des murs de côté de l’AstroCube. Attention à bien suivre le prolongement avec précision ! Les maçons quand ils implantent un chantier avec fondations, ils s’assurent que la maison n’est pas en losange mais bien avec une surface à angles droits (carré ou rectangle). Pour ceux qui aiment la précision et la technicité, voici une vidéo de 3 min qui résume parfaitement les choses à faire : implantation de fondations.

Pour ma part, je me suis assuré du parallélisme et d’un prolongement rectiligne. Notez que nous sommes en train de fabriquer un prolongement de rail de 2 mètres seulement.

Ajustement de la position du plot

Je poursuis mon travail en préparant deux plots béton avec la méthode déjà employée : couler du béton dans un pneu enterré (revoir ici). Cette solution est particulièrement adaptée pour les constructions légères. Nous concernant, les montants qui seront fixés verticalement dessus ne sont pas très lourds, un bastaing verticale de 2 mètres environ. Le pneu a l’avantage de créer un coffrage/assise circulaire et stable, facilement démontable et dont la forme plate ressemble à une grosse galette de béton.

 

Nous sommes prêts. Les deux plots sont coulés, les poteaux vont prendre place.

Poteaux verticaux, supports sur plot béton

Initialement, j’avais prévu cette pièce métallique très souvent employée pour les charpentes d’appentis, de car-port ou garage construits avec les poutres en 15×15 ou 20×20. Lorsque j’ai vu son prix et surtout que cette fixation était inadaptée aux bastaings plats que j’allais employer, j’ai consulté un catalogue qui propose d’autres solutions :

Fixation de poteaux bois sur béton #2

L’idéal aurait été de prévoir le support en « U » avec sa tige de  20 cm à couler dans le béton (image n°2 du haut). Mais le maçon que je suis n’était pas équipé. Un tour chez BricoMachinTruc… pour en faire l’acquisition tardive.

Il me faut donc casser le béton sur 20 cm de profondeur pour placer la tige métallique dans le béton sec et déjà solide ! Vous remarquerez sur la photo que j’ajuste la hauteur de la pièce métallique avec un bastaing placé au sol dont le niveau a été préalablement réglé. Mon terrain est légèrement en pente, je suis dont obligé de vérifier l’horizontalité avec un niveau à bulle.

Fixation du support métallique en U

 

La finition consiste à faire un beau ciment pour sceller l’ensemble et attendre que cela sèche. On peut utiliser du ciment prise rapide.

Finition du plot béton

Un fois bien sec, il restera à couper un bastaing à la bonne hauteur. Puis prendre place verticalement. On fixe le bastaing sur le support en « U » scellé dans le béton.

Rails horizontaux, supports du toit

Dans un second temps, on ajoute les bastaings horizontaux qui relient l’AstroCube aux nouveaux poteaux verticaux. J’ai du faire preuve d’ingéniosité comme les égyptiens pour fixer l’ensemble (en respectant les niveaux) car je suis seul pour le faire et mon terrain est en pente….

Astrocube-Toit roulant

De beaux tire-fonds feront l’affaire pour fixer les montants horizontaux sur les murs extérieurs de l’AstroCube, en s’assurant que le tire-fond ne perce pas seulement la planche OSB du mur mais le bastaing intérieur (sinon c’est bien trop cassant).

tirefonds fixation poutre

Fixation support de rail

Ensuite, il faut regarder à l’écartement des 2 bastaings horizontaux qui serviront de support au rail. Le toit doit pouvoir coulisser jusqu’au bout sans difficulté. Un chevron « entretoise » peut suffire.

écartement entre rails

Je ne m’attarde pas sur la fixation des montants verticaux et horizontaux entre eux. J’ai fait une sorte de tenon/mortaise et utilisé une platine d’assemblage multi trous pour charpente (c’est un minimum… on peut mieux faire !).

platine assemblage multi trous pour charpente

Accessoires pour rail de portail coulissant

Il n’est pas compliqué de s’inspirer des portails roulants qui nous entourent. Le schéma ci-dessous donne un aperçu des pièces nécessaires qui permettront de faire coulisser notre toit.

accessoire portail coulissant sur rail
accessoire portail coulissant sur rail
galet / roulette encastrable
galet / roulette encastrable

 

rail de sol pour portail
rail de sol pour portail

 

Il y a deux solutions pour faire le toit roulant. Soit on le prépare au sol et il faut embaucher les amis ou une grue pour le poser sur le toit. Soit comme je vais procéder, je monte le toit roulant – tel un chariot roulant – directement pièce par pièce sur le haut de l’AstroCube. Etant seul pour cette journée de bricolage, je n’avais pas le choix.

Chariot roulant sur rail

Ce toit roulant est constitué de 4 bastings sur la tranche. Les bricoleurs patients feront « tenons et mortaises ». Moi je les ai monté simplement avec équerres métalliques et une coupe de bois appelée Enture à mi-bois au bout, fort bien décrite sur ce site internet BILP

La couverture finale décrite plus bas ne sera pas lourde, j’ai donc renforcé l’ensemble de ce chariot par des « lambourdes » coupées dans des bouts de chevrons, placées au milieu du chariot roulant avec la technique Enture à mi-bois au milieu de la pièce de support décrite sur ce site internet BILP.

montage des lambourdes

 

Au préalable, j’ai préparé les encoches pour encastrer les roulettes (ou galet).

Elles doivent être de la même largeur que l’épaisseur du bastaing afin de les encastrer. Il faut faire une découpe selon la forme dans un bastaing . Pour simplifier, j’ai choisi de les mettre à l’envers de l’usage normale (une découpe en moins à faire). Elles ne sont pas encastrées trop près des extrémités du chariot naissant mais à 1/4 de chaque bord.

Roulette de rail

Une fois l’ensemble terminé, j’ai ajouté un film pare pluie sur le dessus avant de m’attaquer à la couverture.

Un toit léger

Nous venons de terminer le chariot en ossature bois avec 4 roulettes (galets).

Plaques de toit

L’étape suivante n’est pas la plus compliquée puisqu’il s’agit de poser et fixer des Plaques de couverture imitation tuiles.

J’ai choisi un produit vendu chez BricoMachinTruc :

– résistante au feu et au vieillissement

– Pose simple et rapide, légère à porter

– dimensions 222×75 cm

– en pévacryl léger

– couleur (au choix, ardoise ou) : tuile du sud

– prix < 12€/m²

La fixation est simple, il existe un « kit » de vis type Bacacier, genre de tire-fond long avec joins d’étanchéité et capuchon pour éviter la rouille de la vis. Faire un trou dans la plaque qui correspond au montant en dessous. Utiliser une clé à cliquet pour visser.

Pose plaques de toit

Pour finir, le toit étant très léger, j’ai préféré prévoir une sécurité en cas de fort vent afin que le chariot ne se lève pas et sorte de ses rails. A l’intérieur du toit, j’ai ajouté deux fermetures à levier pour cadenas, avec un aimant (rond) encastré dans le montant en bois  pour le tenir rabattu :

fermeture à levier cadenas

A la place d’un cadenas, j’ai modifié un plaque métal qui me sert de crochet de fermeture :

crochet sécurité de toit

Vidéo toit roulant

Le toit est terminé ! Le discours fut long, voici tout simplement une vidéo du toit roulant.

Première installation

Le télescope prend place, la Lune nous attendait.

Avant d’entamer d’autres améliorations – car il reste beaucoup de boulot à terminer sur le projet – nous allons pouvoir commencer quelques observations. Les résultats sont d’ailleurs encourageants. Regardez par vous-même…

Premiere installation telescope dans AstroCube

Premières observations Lune AstroCube

Visée Lune

Observation de la Lune

AstroCube épisode 2