Astrocube (séance 4)

Nous partons à la cuisine cette fois. Avant l’arrivée de l’hiver, il nous faut faire un bardage de protection et fabriquer de la peinture suédoise.

Le bardage

Souvenez vous de la séance 3, l’astrocube est recouvert d’une protection de sous toiture pour l’écoulement de l’eau en surface des murs extérieurs. Maintenant, nous allons ajouter un bardage pas trop coûteux avec des planches de coffrage. Vous savez celles qui permettent aux maçons de coffrer le béton (fondation, linteau de porte…). Leur format est de 4 mètres X 20 cm.

Le bois est une matière vivante surtout au contact de l’humidité et une telle planche peut gagner jusqu’à 1 cm bien mouillée l’hiver.  Au contraire, l’été c’est un écart de 1 à 1,5 cm qui se présente.

Afin de permettre cette dilatation, j’ai préféré couper mes planches en lamelles et donner aussi un aperçu visuel acceptable.

Pour commencer, une coupe en deux sur la longueur de 4 m me donne deux morceaux de 2 mètres qui correspondent à la hauteur de l’Astrocube. Il n’y a pas de chute, pas de perte = économie.

Sur la largeur des 20 cm, j’alterne une coupe au milieu (2 x 10 cm) sur la première planche et par tiers sur la seconde pour obtenir 1/3 – 2/3. Le mieux est de faire une simulation sur une feuille de brouillon pour calculer le nombre total nécessaire pour chaque catégorie de coupe. Il faut arriver à faire le tour complet de l’astrocube et ce n’est pas à vue d’oeil !

Les planches coupées, nous pouvons passer en cuisine pour faire la peinture.

Peinture à la farine

Le nom de peinture suédoise est aussi utilisé. Peinture « à la farine » permet de comprendre notre tambouille qui va être réalisée. Si vous avez déjà fait une béchamel, alors la technique vous semblera très ressemblante. Cette peinture a l’avantage d’être écologique, à l’eau, utilisable par les enfants (grands), sèche rapidement, durable (5 ans facilement), jolie dans l’environnement naturel… etc.

ingrédients pour peinture suédoise à la farine

Les ingrédients :

Peu nombreux et faciles à trouver dans le commerce pour 10 litres de peinture, couvrant environ 35 à 40 m², il vous faudra

  • 0,1 litre de savon noir de Marseille, liquide.
  • 1 litre d’huile de lin.
  • 8 litres d’eau.
  • 650 g de farine.
  • 250 g de sulfate de fer.
  • pigment de couleur (ici de OCRE naturel / rouge Richelieu je crois).
    Je l’ai commandé dans les Ardennes, fabricant français https://www.moulincouleurs.fr/fr/ qui possède un catalogue complet et j’ai apprécié leur amabilité pour répondre à mes demandes particulières, conseils… notamment pour d’autres travaux.
    Je pensais commander dans le Colorado Provençal que je connais bien mais en 2016, les prix sont plus élevés : https://www.lacompagniedesocres.fr/

Les outils :

  • une grosse gamelle genre fait-tout pour bricoler
  • un réchaud
  • un fouet de cuisine ou simple spatule en bois pour touiller. Ou un mélangeur mécanique comme celui que l’on met sur une perceuse

Le coût :

les prix présentés sont à titre indicatif car ils sont de 2016 et souvent arrondis. Nous obtenons un résultat de 2,17 € pour 1 litre.

pour 10 litres version avec fongicide
prix conditionnement quantité nécessaire coût
Electricité 1,00 1 0,3 0,3
farine 1,00 1 0,65 0,65
savon noir 5,42 1 0,1 0,54
sulfate fer 3,40 5 0,25 0,17
eau 0,01 1 8 0,08
pigment + port 68,00 10 2,5 17,00
huile lin 3,95 1 1 3,95 pour 1 litre
total 21,74 2,17 €

La recette :

A réaliser plutôt en extérieur car si elle n’est pas toxique, elle sent très fort le savon et l’huile de lin chaude… Pour autant, il faut prendre les précautions d’usage, ne pas laisser les enfants faire seul, ventiler et se protéger. Durée à prévoir : une bonne heure de cuisson en tournant en permanence et un feu doux pour éviter de griller le fond de la gamelle.

1- Dans le grand fait-tout, on porte à ébullition 7 litres d’eau (sur les 8 litres).

2- Pendant ce temps, on prépare la sauce en diluant la farine avec le litre d’eau restant. Eviter les grumeaux c’est très important. Verser ce mélange dans la gamelle bouillante et on laisse cuire l’ensemble durant 1/4 d’heure sans oublier de mélanger.

eau et farine pour peinture
en cuisine on prépare la sauce
farine et eau sans grumeaux
farine et eau sans grumeaux
la sauce versée dans la peinture
ajoute de la sauce dans les 7 litres d’eau

 

3- On ajoute le pigment pour colorer la peinture, doucement en tournant bien. Le sulfate de fer est ajouté pour les peintures extérieures car il permet d’éviter les champignons et la mousse. C’est un ingrédient que l' »on met aussi sur les pelouse pour supprimer la mousse trop envahissante. Attention c’est le produit chimique à utiliser avec précautions.

 

4- On laisse cuire pendant 10 à 15 min, c’est assez long car il indispensable de tourner pour éviter que le pigment tombe au fond et forme une colle.

5- Ajouter l’huile de lin, on mélange sur le feu pendant 10 à 15 min de plus.

pigment pour peinture farine
peinture en exemple à pigment gris-foncé (et non ocre)

6- C’est le moment d’ajouter le savon liquide, on mélange et on retire du feu pour laisser refroidir

La peinture est prête. Si elle semble trop visqueuse c’est que l’eau c’est évaporée à la cuisson et on peut en rajouter pour la diluer afin d’obtenir la viscosité souhaitée.

Pour ma part, je la mets dans des bidons et je la rends plus liquide selon l’usage.

Conservation (pour la garder 1 an, c’est possible) dans des bidons ou bouteilles plastiques sans air (bien bouchés) dans le noir et dans une cave très fraîche. Sinon elle va fermenter ou moisir.

Application :

  1. Ne pas appliquer en plein soleil ou sur un bois trop humide. La température doit être au dessus de 5°C.
  2. Pour du bois neuf, on recommande l’utilisation d’une première couche d’apprêt, constituée de la peinture diluée avec 20% d’eau. Sinon il devient impossible de mettre une seconde couche.
  3. Utiliser un pinceau ou un rouleau pour l’application. dans notre exemple on utilise un pistolet à peinture mais les pigments peuvent boucher facilement.
  4. La peinture sèche en moins d’une heure.
  5. Attendre au moins 24 heures pour appliquer une seconde et dernière couche.

 

 

Nous sommes désormais couvert pour l’hiver.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.